Aide sur Search courses

Au-delà de la signification courante du mot endommagement, dégradation, détérioration d’un objet, il convient tout d’abord de préciser de quoi il sera question dans le présent cours. Nous allons considérer l’endommagement des matériaux. Un matériau est de la matière ouvrée, travaillée par l’homme. Les alliages métalliques sont des matériaux puisqu’ils résultent d‘opérations de réduction de minerais. Ainsi les matériaux prennent-ils naissance au cours de leur élaboration qui met en jeu de nombreux procédés : broyage, réductions, coulées, laminage, forgeage, étirage, frittage, etc. Ces diverses opérations confèrent aux matériaux une certaine structure à diverses échelles : grains cristallographiques, texture, inclusions, phases, etc.

À leur tour ces structures procurent des propriétés mécaniques aux matériaux: élasticité, plasticité, viscosité, résistance, ductilité ou fragilité, dureté etc.

Tout le travail d‘élaboration des matériaux vise un objectif pour lequel ceux-ci doivent réaliser certaines performances : usinabilité, formabilité, durabilité, reproductibilité, fiabilité, solidité, beauté, faible coût, etc. Ces performances peuvent être atteintes grâce aux propriétés des matériaux, elles-mêmes dépendantes des structures qui résultent enfin des procédés d’élaboration. Telle est la boucle fondamentale dans laquelle fonctionnent les industries des matériaux, mais aussi l’ensemble des industries manufacturières puisque tout objet fabriqué est constitué de matériaux. La résistance à l’endommagement est une propriété des matériaux qui prend place dans ce cycle. En amont, elle est dépendante des structures et donc des élaborations : en aval, elle conditionne certaines performances essentielles.